fbpx

Vers un retour de la consigne en France ?

Depuis l’annonce d’un potentiel retour à la consigne par la ministre Brune Poirson, le sujet a fait couler beaucoup d’encre. L’idée est simple : le consommateur avance une petite caution lors de l’achat d’une bouteille en plastique ou d’une canette, somme qui lui sera restituée lors du retour de l’emballage. Ce système, qui existe déjà dans 22 pays dont l’Allemagne, les pays scandinaves et les Etats-Unis, permet d’obtenir des taux de recyclage inégalables (jusqu’à 95%).

Alors que trop de bouteilles et de canettes échappent encore au recyclage dans les grandes villes et en hors-foyer, la consigne pourrait être une manière efficace de booster leur captation et d’espérer atteindre l’objectif de 100% de plastique recyclé d’ici 2025.

Bien que l’idée fasse débat, comme le souligne le rapport de Jacques Vernier sur les filières REP, plusieurs institutions se sont exprimées en faveur de la consigne (citons la Commission européenne et l’UNEP). L’idée suit son chemin en France, figurant dans la pré-feuille de route sur l’économie circulaire du gouvernement. C’est d’ailleurs par une visite chez Lemon Tri, identifié comme un acteur proche du modèle de la consigne, que la ministre a choisi d’officialiser la sortie de ce document le 6 février dernier.

Nos Actus



Ils font confiance à Lemon tri