Fermer le formulaire et revenir au site

N’hésitez pas à nous contacter, notre équipe vous répondra dans les meilleurs délais :

Mail : info@lemontri.fr
Téléphone : 01 79 64 77 39

Votre nom / Votre société (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Votre message

La ville de demain : ses éco-quartiers

 
réseaux

Les enjeux des éco-quartiers

Afin d’améliorer de manière globale les divers services, des quartiers – pouvant encore être qualifiés d’expérimentaux – voient le jour. Le concept d’Eco-quartier, aujourd’hui labellisé et régularisé par des textes, est défini comme tel par le ministère du Développement Durable « Un EcoQuartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire. Le ministère s’est doté d’un référentiel en matière d’aménagement durable.»

Les intérêts de ces éco-quartiers sont multiples :
– Un terrain d’expérimentation d’abord. En effet, en partant d’une échelle de quartier, afin de prendre les décisions quotidiennes et concrètes, il est possible d’expérimenter les innovations afin de sélectionner ceux potentiellement reproductibles à d’autres quartiers ensuite.
– Répondre aux problématiques de réseau (voir l’article « la fin des réseaux ? »)
– Enfin, dans une vision plus philosophique, l’éco –quartier permet une « reprise en main » par les utilisateurs eux-mêmes, des services collectifs.

Des solutions existent

De nombreux éco-quartiers ont vu le jour partout en France et sont aujourd’hui de plus en plus reconnus – le label de l’Etat en témoigne. Il existe aussi des textes de références en croissance à l’échelle européenne sur le sujet de l’aménagement durable. Les Eco-quartiers ont cette particularité de s’intégrer pleinement dans la réalité d’un territoire ciblé.

Sur l’aspect social, il s’agit de diversifier :

1- Les acteurs de la conception du projet. Ainsi, le projet est porté par une multitude d’acteurs permettent une définition et une réelle mise en adéquation des enjeux de tous (architectes, habitants, collectivités territoriales, promoteurs immobiliers…)
2- Les fonctions du quartier. En un espace, on doit pouvoir trouver des logements mais aussi des commerces, des bureaux, des services sociaux…
3- Les catégories sociaux-culturelles avec une part de logements sociaux (plus de 30% sur les éco-quartiers actuels en France)

Sur l’aspect environnemental, on retrouve aussi :

1- L’obligation de la norme BBC (bâtiment à basse consommation)
2- L’exigence de peu d’énergie consommée voire être à énergie positive (créant plus d’énergie que le quartier n’en consomme)
3- La consommation d’énergie locale et durable est privilégiée
4- Enfin, de nombreux éco-quartier vont au-delà de la seule question énergétique avec par exemple des toits végétaux, une orientation des logements optimale pour la lumière… L’ancrage territorial passant aussi par ce genre d’élément.

Concrètement?

De nombreuses villes françaises sont aujourd’hui actrices dans la conception d’un ou de plusieurs éco-quartier. Dans un contexte d’arrivée de Lemon tri à Toulouse, nous nous sommes intéressés à un projet de cette ville : La cartoucherie. Comme énoncé précédemment, on retrouve une diversité d’infrastructures entre logements, activités économiques et sociales : des habitations, des commerces, des activités d’enseignement supérieur, des crèches, des espaces culturels…

Ce quartier a pour atout son emplacement et son implantation au cœur des activités de la ville. Sa valeur ajoutée réside dans ses connexions avec le reste de la ville : accès direct aux boulevards, aux lignes de transport en communs, aux hôpitaux, campus… Tout conservant des éléments du patrimoine industriel, sans se séparer de la ville actuelle, ce projet permet un espace d’échange et de culture qui promet d’être innovant et créateur de valeur.

Ensuite ? Une première évaluation est mise en place début 2015 à l’échelle nationale. Elle est testée sur les premiers éco-quartiers labellisées. Cette évaluation va permettre de :
• Définir une méthode nationale d’évaluation permettant d’améliorer la charte actuelle
• Evaluer l’impact des éco-quartiers à une échelle macro-économique et Etatique
• Comprendre leur fonctionnement au quotidien
Les premiers résultats sont attendus pour la conférence climat 2015, à Paris.

Derniers articles

Ils font confiance à Lemon tri