Fermer le formulaire et revenir au site

N’hésitez pas à nous contacter, notre équipe vous répondra dans les meilleurs délais :

Mail : info@lemontri.fr
Téléphone : 01 79 64 77 39

Votre nom / Votre société (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Votre message

La ville de demain : sa mobilité et connectivité

 
réseaux

Les enjeux de la mobilité

Les transports urbains est un des problèmes les plus visibles dans les grands métropoles mondiales. Il est alors assez facile de décrire les enjeux liés à la mobilité urbaine. Il y a tout d’abord ceux liés à la pollution, l’impact sur l’environnement d’une source majeure d’émission de carbone mais aussi les pollutions sonores et visuelles engendrées par un trafic incessant.

La fluidité des transports des personnes mais aussi des biens et de l’information est un des enjeux au cœur de la question de la mobilité dans les grandes métropoles. Les villes de tailles moyennes ont aussi leurs propres enjeux. Le premier d’entre eux étant l’accessibilité de l’ensemble de la population à ce type aux transports – isolation de certaines catégories de la population – mais aussi les questions liées à l’activité économique de la région.

Des solutions existent

Les enjeux liés à la mobilité étant les plus communs et visibles, les solutions le sont tout autant. Ainsi on a assisté au développement de multiples initiatives afin de promouvoir des solutions alternatives de transport « doux », ainsi développement des réseaux de transport en commun ou encore vélo ou voitures électriques en location sont courant dans les métropoles.

Ces mesures s’accompagnant de plus en plus de système d’incitations, sous forme de taxe, qui favorise les transports moins carbonés et l’on se dirige aussi vers un d’avantage de transport collaboratif. Ces deux tendances sont plus spécifiques car elles ont vocation à influencer directement le choix des automobilistes et pas seulement à offrir une alternative.

Ces projets sont aussi au cœur d’une réflexion générale sur l’amélioration de l’inter modalité dans les métropoles, comment fluidifier les flux de personnes de biens mais aussi d’informations. En effet lorsque l’on parle de mobilité, on ne peut se restreindre dans les villes modernes à celles des personnes, la mobilité de l’information est aussi au cœur de la nouvelle ville connectée. C’est donc une réflexion encore plus large qui englobe la mobilité dans les autres grandes problématiques de la ville comme la sécurité l’approvisionnement en énergie.

Concrètement?

Ainsi certaines villes hollandaises ont bien compris cette nécessité de proposer des solutions globales qui répondent à différentes problématiques à la fois. Ainsi si les habitants de la ville de Krommenie, au nord d’Amsterdam, ont déjà l’habitude de se déplacer en vélo, ils peuvent désormais le faire sur des pistes dont le sol intègre des panneaux solaires qui lui permettent de générer de l’électricité. L’idée étant d’équiper près de 20% des 140 000km de route Hollandaise.

Pour aller plus loin dans le thème de la ville connectée, on peut s’intéresser à la ville de Nice dont la mairie a voulu faire un terrain d’expérimentation et qui peut se vanter d’avoir le premier boulevard connecté du monde en juin dernier. 200 capteurs permettent de collecter et de centraliser des informations sur l’état du trafic, l’éclairage public ou la propreté.

Derniers articles

Ils font confiance à Lemon tri