Semaine Européenne du Recyclage des Piles

Semaine Européenne du Recyclage des Piles

Semaine Européenne du Recyclage des Piles

C’est parti pour la 9ème édition de la Semaine Européenne du Recyclage des Piles (SERP) qui se tiendra du 4 au 10 septembre 2023 et qui aura pour thème « nos piles usagées ne manquent pas de ressources ».

 

Plus de 1 500 millions de piles et accumulateurs sont vendus chaque année en France, soit plus de 270 000 tonnes. Cependant, derrière leur petite taille, les piles cachent un impact environnemental considérable. Il est donc crucial que le recyclage des piles devienne une étape clé dans la quête d’un environnement sain et d’un avenir durable.

 

En cette semaine européenne du recyclage des piles, Lemon Tri vous rappelle pourquoi et comment recycler les piles.

La pile : un déchet dangereux qui ne doit pas être jeté à la poubelle d’ordures ménagères ou dans la nature

Les piles sont composées de nombreux matériaux, dont une majorité de composants toxiques : mercure, cuivre, plomb, zinc, nickel et cadmium. Ces métaux lourds libèrent des gaz qui polluent l’environnement, contaminent l’eau et portent atteinte à la santé. On estime le temps de décomposition d’une pile entre 200 et 7 000 ans. Ce petit objet du quotidien est un vrai désastre écologique s’il n’est pas jeté correctement et recyclé.

Où et comment recycler correctement les piles ?

Même si aujourd’hui le recyclage des piles ne nécessite pas beaucoup d’efforts, voici quelques bons “zestes” à adopter pour assurer un processus efficace :

 

Déposer ses piles et batteries usagées dans un point de collecte proche de son domicile ou à son travail

 

Les points de collecte des piles sont nombreux :  supermarchés, magasins de bricolage ou d’électronique, déchetteries, mairies ou encore les points d’apports volontaires Corepile. Ce dernier est un éco-organisme chargé de la collecte des piles et batteries usagées en France.


Pour les entreprises, un moyen simple existe : faire appel à une entreprise spécialisée dans la gestion des déchets. C’est notamment le cas de Lemon Tri qui propose une offre de collecte de et de recyclage des piles clé-en-main avec des bacs de tri spécialement conçus. 

 

Manipulez en tout sécurité les piles avant leur dépôt en point de collecte

 

Avant de les déposer dans un conteneur de collecte, assurez-vous de protéger les bornes des piles avec du ruban adhésif pour éviter les courts-circuits.

Dans le cas où les piles coulent, pensez à les manipuler avec précaution en utilisant des gants ou du papier absorbant pour les sortir de l’appareil et mettez-les dans un sac plastique. Il est impératif de penser à bien se laver les mains avec du savon car les piles qui ont coulé sont irritantes pour la peau. 

Les bénéfices du recyclage des piles

Les avantages du recyclage des piles sont nombreux, voici une liste non exhaustive :

 

Préservation des ressources naturelles

Les piles contiennent des matériaux précieux comme le nickel, le fer, le zinc et le manganèse. Le recyclage permet de récupérer ces ressources, réduisant ainsi la nécessité d’extraire de nouvelles matières premières des sous sols. En effet, pour 1 tonne de piles alcalines, on récupère ainsi 330kg de zinc et composés de zinc, 240 kg d’alliages à base de fer et nickel.

 

Réduction des déchets dangereux 

En recyclant les piles, nous évitons leur dépôt dans les décharges, ce qui favorise à limiter la pollution et à préserver la qualité de l’eau, du sol et de l’air.

 

Prévention de la contamination  

Grâce au recyclage, nous empêchons la libération de métaux lourds toxiques comme le nickel et le cadmium dans l’environnement, ce qui préserve la biodiversité et réduit les risques sanitaires.

 

Réduction de l’empreinte carbone  

Le recyclage des piles nécessite généralement moins d’énergie que la production de piles neuves à partir de matières premières.

Cela conduit à une réduction des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi aux efforts de lutte contre le changement climatique.

La Lemon Touch : que deviennent les piles déposées dans nos bacs de tri ?

Les piles  déposées dans nos bacs de tri sont collectées de manière solidaire : chez Lemon Tri, nos agents logistiques sont en contrat d’insertion par l’activité économique

Le gisement est collecté, trié, puis envoyé en filière de recyclage. Puis, les différents matériaux contenus dans les piles sont isolés, séparés et broyés. Les métaux rares sont extraits du broyat métallique.

Ce processus permet chaque année de récupérer environ 5 000 tonnes de métaux ; matières réutilisées pour créer à nouveau des piles ou pour des casseroles, des gouttières, des équipements industriels etc.

 

Chaque geste compte, en recyclant les piles vous :

Si vous voulez en savoir plus sur le recyclage des piles, de d’autres matières ou installer des bacs de tri piles et batteries
dans vos locaux, contactez-nous !

5 « bons zestes » pour la planète

Journée de la Terre 2023

À l’occasion de la journée mondiale de la Terre, qui est célébrée tous les ans au mois d’avril, Lemon Tri vous partage 5 bons “zestes” à adopter pour faire du bien à la planète tout au long de l’année, et faciles à mettre en place au bureau !

1. Le tri à la source

Un geste simple et pourtant non-négligeable, trier ses déchets à la maison comme au bureau, c’est essentiel. Le tri à la source permet de séparer les déchets donc les différentes matières pour les envoyer dans des filières de recyclage adaptées. Chez Lemon Tri, nous proposons tous types de bacs de tri qui s’adapteront forcément à vos besoins !

Pourquoi c’est important de trier ? Parce que les déchets non-triés finissent enfouis ou incinérés, ce qui émet énormément de CO2, pollue les sols et gaspille de précieuses ressources. De plus, si les Français trient bien à la maison, c’est beaucoup moins le cas au travail ! Sachant que 13 millions de Français.es travaillent dans des bureaux, soit 46 % de la population active et que chaque salarié.e produit entre 120 et 140 kg de déchets par an sur son lieu de travail, c’est presque 2 millions de tonnes de déchets produites par an et ce, rien qu’au bureau. Alors installer des bacs de tri au bureau, c’est tout simple, mais c’est un bon premier pas pour la planète. De plus, l’avantage avec Lemon Tri, c’est que les déchets sont recyclés dans des circuits courts et 100% matière (zéro enfouissement et incinération).

Bacs de tri à la source / Poubelles de tri

2. Adopter des astuces zéro déchet

Adopter des petits gestes zéro déchet, c’est faire un petit pas en avant vers un monde sans déchet ! Si vous ne connaissez pas la règle des 5 R c’est un super moyen pour avancer vers cette démarche responsable. Le premier R, c’est refuser : Refuser ce dont on peut se passer comme les produits à usages unique par exemple. Même au bureau c’est possible, à la pause déjeuner aussi, en déclinant les sacs en kraft, les couverts jetables etc.

Ensuite, il faut Réduire sa consommation au maximum pour réduire ses déchets. Si ce n’est pas possible de refuser, peut-être que se limiter est une bonne solution. Imprimer uniquement quand c’est nécessaire, est un bon exemple quand on sait que 25 % des documents sont jetés cinq minutes après leur impression…

Le troisième R c’est celui de Réutiliser et encore une fois, c’est possible au bureau ! Une feuille imprimée sur le recto qui va partir à la poubelle peut devenir une feuille de brouillon, une bouteille d’eau qu’on a pas pu refuser peut être re-remplie… Avant de jeter, demandez-vous si vous avez tiré tous les bénéfices de cet objet !

Recycler c’est une alternative responsable seulement si aucune des précédentes options n’est envisageable ! Ça ne doit pas être la solution de facilité. Privilégiez toujours les emballages recyclables et recyclez-les systématiquement, afin de leur donner une seconde vie. 

Enfin, le dernier R c’est celui de Redonner à la terre. On pense notamment aux biodéchets qui devraient être revalorisés en retournant dans la terre et ainsi aider nos sols à s’enrichir en nutriments. Car aujourd’hui, en l’absence d’un tri spécifique et d’une collecte sélective, les bio-déchets sont mélangés avec les ordures ménagères et systématiquement incinérés ou enfouis. Si installer un composteur pour valoriser ses déchets alimentaires au bureau peut être parfois compliqué, sachez que Lemon Tri propose du matériel de tri et un service de collecte de vos biodéchets.

Toutes ces actions démontrent parfaitement la phrase : un petit pas pour l’Homme mais un grand pas pour la planète !

3. Soutenir une association

Une façon très concrète d’agir pour une bonne cause c’est de soutenir une association. Que vous fassiez un don ou du bénévolat, c’est une excellente occasion de s’investir dans une cause qui vous tient à cœur ! Wenabi est un excellent moyen de trouver l’association qui vous correspond. En effet, ils proposent une variété de solutions pour que chaque entreprise puisse agir à son échelle. Car la Journée de la Terre c’est pour l’environnement mais aussi pour tous ceux qui vivent dessus et qui ont parfois besoin d’un petit coup de main !

Soutenir une association
Clean-up, nettoyer la nature entre collègues, team building

4. Faire un clean-up

Ramasser les déchets autour de vos bureaux ou participer à un clean-up, c’est une superbe action pour la planète ! Cela évite la pollution de l’environnement et permet ainsi aux déchets d’être recyclés. Un geste à faire entre amis ou collègues et qui lie bonne action et bon moment ! C’est aussi un super moyen pour prendre conscience du nombre de déchets que l’on retrouve au sol, et de leurs impacts, le tout de manière conviviale sous la forme d’un team building. Une belle action de sensibilisation qui renforce souvent les dynamiques positives mises en place dans votre entreprise (zéro déchet, tri…).

5. Contrôler ses déchets numériques

La pollution numérique est bien souvent oubliée et pourtant son impact n’est pas négligeable ! Sachez tout de même que 2,5% de l’empreinte carbone de la France est liée au numérique, soit plus que le secteur des déchets (2%).

Sachant que le nombre d’objets connectés devrait atteindre les 46 milliards d’ici 2030, ces bons zestes seront nécessaires afin de réduire notre impact environnemental !

Par ailleurs, au bureau, il est essentiel de privilégier les appareils informatiques reconditionnés et de les faire réparer plutôt que de les remplacer par du neuf. La fabrication d’un ordinateur de 2kg nécessite à lui seul de mobiliser 800 kg de matières premières pour sa fabrication. Soigner sa flotte informatique est un excellent moyen de diminuer son empreinte carbone.

Pour plus de bons zestes à mettre en place dans vos bureaux, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter et nos réseaux sociaux ! Lemon Tri vous accompagne dans toutes vos démarches en faveur de la réduction, du réemploi et du recyclage de vos déchets.

Ils font confiance à Lemon tri