Les machines de déconsigne Lemon Tri au festival Marsatac

Les machines de déconsigne Lemon Tri au festival Marsatac

Les machines de déconsigne Lemon Tri au festival Marsatac

À Marseille, pour la 24e édition de son festival de musique, Marsatac a mis les bouchées doubles concernant la gestion des déchets sur l’événement. Après avoir expérimenté les machines de déconsigne pour les gobelets réutilisables l’année dernière, Marsatac a fait de nouveau appel à Lemon Tri pour sa solution de consigne en festival. Cette année, 12 machines de déconsigne ont donc été déployées au Parc Borély pour le festival marseillais.

La consigne automatique de gobelet, une solution pour les Ecocups

Marsatac renforce son engagement pour le développement durable et solidaire. Parmi les multiples mesures responsables, la politique de gestion des déchets de l’événement se veut exemplaire. En s’engageant vers la réduction des déchets, Marsatac souhaite minimiser l’impact environnemental de son festival.

Qui dit festival responsable, dit gobelets en plastique réutilisables et consignés ! Mais qui dit consigne dit souvent fil d’attente au bar pour retourner son gobelet. Un vrai frein pour les festivaliers qui préfèrent parfois abandonner leur Ecocup plutôt que de passer du temps dans la file d’attente. Face à cette problématique, Marsatac fait de nouveau appel au duo Re-Uz et Lemon Tri pour la solution de consigne des gobelets avec les déconsigneurs automatiques : des machines de tri qui rendent la consigne. Ces automates de déconsigne d’Ecocups permettent de les récupérer, trier et de rendre la consigne.
Solution de consigne automatique pour gobelets réutilisable évènement

Marsatac x Re-Uz x Lemon Tri , objectif festival zéro déchet

Après avoir expérimenté le dispositif l’année dernière, Lemon Tri a déployé pour la seconde fois les déconsigneurs de gobelets réutilisables sur le festival. Ce sont donc 12 machines de consigne automatiques d’Ecocup Easy+ qui ont collecté les gobelets réutilisables et rendu leur consigne aux 40 000 festivaliers présents.

Grâce à cette solution de collecte d’Ecocups, 20 500 gobelets en plastique réutilisables ont été récupérés sur ces 3 jours de festival. Autant de consignes de 1€ ont été rendues par les automates de déconsigne d’Ecocup. Ainsi, les gobelets seront nettoyés et réutilisés pour d’autres événements ! Une solution responsable pour un événement zéro déchet.

Automate de consigne Lemon Tri au festival Marsatac

Un grand merci à Marsatac pour sa confiance et à Re-uz, l’expert des gobelets réutilisables, auprès de qui nous avons mené cette opération en faveur du réemploi et du zéro déchet.

Si vous aussi vous souhaitez organiser un festival zéro déchet 100% consigne, n’hésitez pas à nous contacter !

Du bon zeste au recyclage des bouteilles

Du zeste de tri au recyclage des bouteilles

Que se passe-t-il après votre bon zeste de tri ? Que devient votre bouteille en plastique une fois disparue dans la machine de tri, le bac de tri ou votre belle poubelle jaune ? Nos nouveaux citrons sont partis en visite dans une de nos filière de recyclage des bouteilles, France Plastiques Recyclage (FPR), pour mettre en lumière la seconde vie secrète de vos déchets. C’est dans cette usine de pointe, située à l’Ouest de Paris, que Lemon Tri envoie une partie de ses collectes de bouteilles en plastique PET. Ce plastique recyclable issu de la transformation du pétrole est principalement utilisé pour la fabrication de bouteilles, flacons, pots ou encore des barquettes alimentaires. Lorsqu’il est traité pour être recyclé, il devient ce qu’on appelle du rPET (recycled polyethylene terephthalate) et peut être transformé à nouveau en bouteille, flacon etc. C’est le défi que FPR a choisi de relever !

Une usine de pointe pour le recyclage des bouteilles et plastiques PET

FPR a pour mission de transformer les balles de plastique PET en paillettes puis en granulés rPET répondant aux normes sanitaires et réglementaires exigeantes du secteur de l’agro-alimentaire. Chaque année, cette usine compte près de 45 000 tonnes de balles de bouteilles PET entrant pour 33 000 tonnes de rPET sortant. Ici vos bouteilles redeviennent des bouteilles. Un recyclage qui permet, non seulement de donner une seconde vie à votre déchet, mais également de le valoriser. Quoi de mieux qu’une bouteille pour fabriquer une bouteille ?

Afin d’y parvenir, ce sont 22 étapes d’épuration, de sélection et de contrôle qui ont été mises en place au sein de cette usine de pointe. Ces étapes sont guidées par 3 critères de conformité :

1- La taille des paillettes : Si la paillette de PET est inférieure à 2x2mm, elle risque de brûler plutôt que de fondre, cela risque alors de créer des tâches noires sur les futurs emballages alimentaires. Il est important de les écarter de la production de paillettes.

2- La couleur de la matière : afin que le granulé fabriqué à l’issu du traitement de la matière soit uniforme et corresponde aux exigences esthétiques du secteur alimentaire toute l’année, FPR suit des “recettes” pour assurer la constance du produit final. Ils mélangent en quantité contrôlée les paillettes selon leur couleur.

3- Les points noirs présents sur la matière : Si le granulé final présente des défauts de ce type, il risque de provoquer des contraintes tant sur le plan esthétique que qualitatif lors de sa transformation chez le client. Ainsi, il est important de les écarter du gisement.

Pas de panique ! Pour la matière déclassée, il n’est pas question de l’envoyer à l’incinération ou à l’enfouissement. Elle est récupérée et revendue pour la fabrication de fibres textiles par exemple.

La recette du recyclage des bouteilles

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, ce sont 22 étapes qui sont suivies lors du recyclage des bouteilles PET. On vous donne la recette :

1. Ouvrez la balle de bouteilles et retirez les matières indésirables telles que le métal ;

2. Retirez les étiquettes sur les bouteilles ;
3. Un des secrets du rPET de qualité, c’est sa couleur ! Les industriels veulent des bouteilles recyclées claires et transparentes. Pour cela, il faut séparer les flux de plastiques clairs des plus foncés. Posez donc les bouteilles sur les tapis magiques du tri automatique qui les séparera par couleur et par matière.

4. Faites broyer les bouteilles et plastiques PET pour obtenir des paillettes puis séparez les bouchons et cerclages (en plastique PEHD principalement) des bouteilles (en PET) ;

[…]
11. Après avoir nettoyé, séché et trié vos paillettes par tailles, passez au tri optique !  Après cette étape, envoyez vos paillettes au laboratoire de l’usine pour y effectuer un contrôle qualité. Vous trouverez peut-être la présence de matériaux étrangers, d’autres plastiques ou de plastiques colorés dont on ne veut pas ! Veillez également à la distribution de la taille des paillettes ainsi que leur qualité de lavage ;

[…]
15. Après 3 phases d’épuration de la matière, vous pouvez enfin passer à l’étape des granules ! Pour cela, faire fondre vos paillettes en forme de spaghettis et les passer immédiatement sous l’eau afin de les solidifier. Enfin, découpez vos spaghettis de plastique en petites granules ;

16. À nouveau, contrôlez la qualité et surveillez la présence des fameux points noirs, la couleur, la taille et la forme des granules de plastique. À cette étape, on considère la matière comme du a-PET (polyéthylène téréphtalate amorphe). Les granules sont alors bleues translucides ;

[…] 18. Faites ensuite cristalliser et décontaminer vos granules. Pour cela, effectuez un passage très rapide “chaud-froid” qui les rendra opaques et plus résistantes. Pour la décontamination, stockez les granules de plastique pendant 7h00 à 200°C (leur température de fonte étant de 250°C) afin de les faire transpirer et d’en évacuer tous les indésirables. Pendant cette étape de décontamination, les réactions chimiques recréées les propriétés de la matière et lui permette de ne pas perdre sa qualité.

[…] 21. Après différents nouveaux contrôles de qualité, vous pouvez désormais appeler vos granules du rPET et les stocker !

22. Enfin, livrez-les chez les producteurs qui n’auront plus qu’à les transformer en bouteilles claires et transparentes prêtes à rejoindre votre rayon boisson !

Le recyclage des bouteilles est une recette difficile et très technique, mais qui permet de boucler la boucle ! Ce circuit de recyclage fermé dit “bottle-to-bottle” réduit de 3 fois l’émission de CO2 par rapport à la production de résine de PET vierge issue du pétrole. Une solution vertueuse pour les quelques 25 millions de bouteilles en plastique PET consommées chaque jour en France (source : France TV info) ! Cependant, le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas. La solution la plus vertueuse réside avant tout dans la réduction de notre consommation de bouteilles en plastique.

Découvrez la machine de consigne et de tri Lemon Tri la plus proche de chez vous pour y déposer vos bouteilles !

La consigne des ecocups au festival Marsatac

La consigne des ecocups au festival Marsatac

Durant la 23ème édition du festival de musique Marsatac, les ecocups responsables étaient de la partie, en partie grâce à Lemon Tri ! Tout au long du festival, huit machines de déconsigne étaient déployées sur le site pour collecter les ecocups usagées des 16 000 festivaliers. 

Des machines Lemon Tri pour consigner les ecocups

Sur tout le troisième week-end d’août, le festival emblématique Marsatac a eu lieu à Marseille. Plus de 16 000 festivaliers sont venus danser au rythme des plus grandes personnalités musicales de l’été ! Lemon Tri a géré la déconsigne des gobelets réutilisables grâce à huit machines installées sur place. 22 300 gobelets réutilisables ont été utilisés lors de cette édition et plus de 90% d’entre eux le seront de nouveau sur d’autres événements similaires. En effet, les gobelets n’étaient pas customisés à l’effigie du festival, ce qui les rend réemployables pour de nombreuses autres occasions.

Grâce à nos 8 machines installées sur site, les festivaliers ont pu déposer leur verre et récupérer leur consigne d’un montant d’un euro par gobelet, tout en évitant l’attente au bar.

Un grand merci à Marsatac pour sa confiance et à Re-uz, l’expert des gobelets réutilisables, auprès de qui nous avons mené cette opération en faveur du réemploi et du zéro déchet. 

Si vous aussi vous souhaitez organiser un festival zéro déchet 100% consigne, n’hésitez pas à nous contacter !

Des gobelets réutilisables et consignés

Des gobelets réutilisables et consignés

À la carte de la Cité Fertile : des bières ultra-locales brassées sur place, des vins bio, des boissons fraîches artisanales… le tout servi dans des gobelets consignés ! 1€ par gobelet, c’est la formule qui permet de collecter efficacement tous les contenants après consommation. Et pour encourager les visiteurs à adopter ce bon zeste, la Cité Fertile a opté pour des machines à déconsigner les gobelets Lemon Tri !

À la Cité Fertile la consigne, c'est facile ! Petit mode d'emploi :

Lemon Tri consigne des ecocups réutilisables

Rendez-vous à la Cité Fertile, un super tiers-lieu situé au 14 avenue Edouard Vaillant à Pantin

Lemon Tri consigne des ecocups réutilisables

À la carte : des boissons fraîches locales et artisanales… servies dans des Ecocups consignés.

Lemon Tri consigne des ecocups réutilisables

1€ supplémentaire est compris dans le prix de votre boisson. C’est le prix de la fameuse consigne !

Lemon Tri consigne des ecocups réutilisables

Dégustez votre boisson confortablement installé au soleil ou en vous adonnant à une partie de pétanque !

Lemon Tri consigne des ecocups réutilisables

Une fois les gobelets vides, rendez-vous à gauche du Biergarten ou à droite de La Source pour les consigner.

Machine de consigne Lemon Tri

Deux choix s’offrent alors à vous : à gauche, vous remettez le montant de votre consigne à une association…

Machine de consigne Lemon Tri

Pour chaque gobelet inséré dans la machine, c’est 1€ reversé à l’association 4 Chem’1 Évolution !

Machine de consigne Lemon Tri

Insérez votre gobelet dans la machine de droite pour récupérer votre consigne
(une pièce d’un euro)

Des gobelets réutilisables, plus responsables

Avec ce geste tout simple en faveur du réemploi, on estime que ce sont 2 fois moins d’émissions de CO2 qui sont rejetées par gobelet, comparé au modèle en plastique à usage unique. Et pour que la réutilisation soit la plus vertueuse possible, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Parmi eux, la distance parcourue par le gobelet entre le point de collecte et la station de lavage. Cette étape se déroule au sein même de la Cité Fertile, qui dispose de sa propre station de lavage. Une boucle circulaire qui permet de concilier les modèles zéro déchet et zéro carbone !

Conférence « Zéro Déchet Au Bureau »

Une Conférence "Zéro Déchet Au Bureau"

Vos équipes sont en quête de sens? Vous souhaitez mener une transition écologique au sein de votre entreprise? Misez sur une conférence Zéro Déchet pour réussir vos projets de transformation. Edeni et Lemon Tri se portent volontaires pour vous accompagner. !

Une conférence pour répondre aux attentes des collaborateurs

Aujourd’hui, de plus en plus de salariés sont en quête de sens dans leur travail. Sur nos lieux de travail, les attentes et exigences sont de plus en plus fortes en matière d’écologie et de gestion des déchets. Ainsi, 83 % des collaborateurs pensent que la gestion des déchets n’est pas optimale dans leur entreprise, et 96 % d’entre eux se déclarent prêts à changer leurs habitudes au travail pour améliorer le système de tri (source : étude Riposte Verte, 2017).

L’axe Zéro Déchet est ainsi un angle capital à aborder avec ses collaborateurs puisqu’il permet à la fois de mesurer et saisir les différents enjeux qui gravitent autour de la question des déchets, mais surtout d’échanger pour imaginer les solutions de demain !

Un bureau Zéro Déchet, de la conférence à la pratique

Allez, comme on est sympa, on vous donne quelques pistes pour entamer votre transition vers un bureau Zéro Déchet !

Refuser

Gobelets en plastique, couverts jetables, sacs à usage unique… Le Zéro Déchet fait la guerre à tous ces produits jetables qui, avec leur durée de vie très courte, représentent pourtant une part importante de nos poubelles. Souvent consommés de manière nomade, à l’extérieur, ces déchets sont d’autant plus difficiles à capter, et échappent bien souvent aux circuits du recyclage.

Équipez vos collaborateurs : Prévoir une gourde et un mug pour chaque collaborateur, et mettre à disposition des sacs réutilisables, des couverts, des tupperwares : une première mesure simple pour diminuer le volume de ses poubelles au bureau !

Privilégier le made in France, et les matières durables pour les équipements réutilisables.

Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri
Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri

Réduire

Chaque salarié.e produit en moyenne entre 120 et 140 kg de déchets par an sur son lieu de travail dont 80 kg de papier (source : ADEME). Face à ce constat, plein de bonnes pratiques peuvent être adoptées : à l’imprimante, à la pause café, au déjeuner…

Exit les sachets de thés et autres micro-dosettes de lait ou de café ! On privilégie les consommable en vrac, et on élimine les goodies. Et on réfléchit à deux fois d’imprimer, sur du papier recyclé de préférence. 

C’est souvent à la pause déjeuner que les déchets s’accumulent, et le Zéro Déchet ne doit pas rimer avec collaborateurs affamés ! Pour une pause déjeuner 100% consignée, Lemon Tri fait appel au super service d’Avekapeti, une cantine collaborative qui propose des repas faits maison avec une option consigne, validée par la Lemon Team!

Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri

Réutiliser

Face aux durées de vie de nos équipements ménagers, vêtements ou appareils électroniques qui rétrécissent comme des peaux de chagrin, on mise sur le réemploi et la seconde main !

Au bureau, on privilégie les équipements reconditionnés et les meubles de seconde main pour l’aménagement de ses locaux !

Chez Lemon Tri, nous sommes passés maîtres dans l’art de la récup’ et des terrasses de palettes ! À moindre frais, pour le porte-monnaie comme pour la planète !

Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri
Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri

Recycler

Bien veiller au tri et au recyclage de nos déchets est indispensable. Trier ses déchets, c’est contribuer à leur bonne gestion en fin de vie. De plus, privilégier le recyclage en circuits courts et fermés est également plus vertueux.

Au bureau, on se met en conformité avec la loi (“Décret 5 flux”) et on met en place le tri sélectif : papier/carton, verre, plastique, bois et métal : il est obligatoire pour toute entreprise employant plus de 20 personnages de séparer ces flux. Pour aller plus loin – et se faciliter la tâche – faites appel à un super prestataire comme Lemon Tri. Objectif : réduire votre DIB en valorisant un maximum de déchets !

Misez sur un système de tri à la source, et dites aurevoir aux corbeilles individuelles, dans lesquelles les déchets recyclables et non recyclables, sont souvent jetés en mélange sans distinction. Sept bonnes raisons de leur dire définitivement adieu !

Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri
Un Bureau Zéro Déchet avec Lemon Tri

Redonner à la terre

Tout ce qui vient de la terre doit y retourner !” En l’absence d’un tri et d’une collecte sélective, les biodéchets sont mélangés avec le reste de nos déchets dans la poubelle tout-venant, et finissent enfouis ou incinérés.

Au bureau, il existe aussi des solutions. En restaurant d’entreprise, on mise sur la sensibilisation des agents de restauration et des collaborateurs, en ajoutant une poubelle dédiée au niveau de la desserte des plateaux. Pour la collecte, Lemon Tri collecte vos biodéchets, et collabore avec Moulinot pour leur revalorisation 

On pense aussi à valoriser le marc de café, souvent présent en grande quantité dans nos bureaux ! Lemon Tri se charge de la collecte, et en échange, vous pouvez régaler vos collaborateurs de délicieux pleurotes !

Vous aussi appliquez les « 5R » du Zéro Déchet au Bureau, et contactez votre chargé.e de clientèle si vous souhaitez organiser une conférence ou avoir plus d’informations ! 

Bonnes résolutions Zéro Déchet au Bureau (et en Télétravail !)

BONNES RÉSOLUTIONS ZÉRO DÉCHET AU BUREAU ET EN TÉLÉTRAVAIL

Et si cette année, vous preniez de bonnes résolutions Zéro Déchet au travail? Que ce soit au bureau ou en télétravail à la maison, Lemon Tri vous propose des gestes simples, à adopter sans tarder pour commencer cette année du bon pied.

Au bureau :

La pause déjeuner :

Emballages alimentaires, couverts jetables, bouteilles en plastique… C’est souvent à la pause déjeuner que l’on produit le plus de déchets. Et pour y remédier, il suffit de bien s’équiper. La panoplie idéale? Une boîte isotherme pour apporter son déjeuner, des couverts réutilisables à glisser dans son sac ou à laisser au bureau et l’indispensable gourde. Et pour continuer à soutenir les restaurateurs avec la vente à emporter, on pense à apporter ses propres contenants. Bye bye le gaspillage!

Zéro Déchet à la Pause Déjeuner avec Lemon Tri

La pause café :

Pour limiter les déchets, optez pour des consommables en vrac. Sont ainsi évités capsules de café ou autres sachets de thé en plastique. Troquez les gobelets jetables pour des mugs réutilisables et vous voilà parés pour une pause café Zéro Déchet! Et parce que pour certains, pause café rime avec cigarettes, pourquoi ne pas mettre en place la collecte des mégots dans votre entreprise?

Zéro Déchet au Bureau avec Lemon Tri

Vive le rémploi !

Pour les fournitures de bureau, privilégiez le mobilier d’occasion ou de récup’. Et pour l’informatique, avez-vous déjà pensé au matériel reconditionné? Économies garanties! En plus d’éviter de vous encombrer de tout un tas de déchets (cartons, polystyrène…), vous faites tourner l’Économie Circulaire.

Zéro Déchet au Bureau avec Lemon Tri

Et en télétravail?

La généralisation du télétravail présente des avantages écologiques non négligeables, notamment au niveau des émissions liés au transport. Selon l’ADEME, le télétravail permet de diminuer d’environ 30% les impacts environnementaux liés aux trajets domicile-bureau. Attention cependant à adopter les bons zestes pour limiter la pollution numérique, qui elle augmente avec le télétravail. Nos astuces :

  • Usez et abusez des favoris : si vous consultez fréquemment les mêmes pages web, mettez ces dernières en favoris. En vous rendant directement sur le site web, vous divisez par quatre les émissions à effet de serre liées à une requête web classique.
  • Allégez vos mails : l’organisation Carbon Literacy Project évalue à environ 4g de CO2 le poids d’un e-mail standard, chiffre qui grimpe à 50g lorsqu’une pièce jointe volumineuse est ajoutée. Alors, pour limiter les dégâts, on veille à bien cibler ses destinataires, et on désactive les signatures avec logos et images pour l’envoi de mails en interne. Privilégier les outils de messagerie interne est aussi une bonne alternative.
  • Éteignez régulièrement et chouchoutez vos appareils : selon l’ADEME, un ordinateur en veille consomme encore 20 à 40 % de sa consommation en marche. Au-delà d’une heure de pause, il est donc recommandé de l’éteindre. Attendre que l’ordinateur soit déchargé avant de la charger, faire régulièrement des nettoyages : autant de gestes simples qui permettent d’allonger la durée de vie de nos appareils, évaluée aujourd’hui à 4 ans.

Retour sur le Webinar « Économie Circulaire » de Lemon Tri

RETOUR SUR LE WEBINAR "ÉCONOMIE CIRCULAIRE" DE LEMON TRI

Economie circulaire, réduction des déchets et recyclage : comment passer de la théorie à la pratique ? En pleine crise sanitaire, période propice à la réflexion sur nos modes de vie et de consommation, le Webinar organisé par l’équipe commerciale de Lemon Tri a rencontré un franc-succès.

En ligne, nous étions plus de 70 pour nous questionner sur les enjeux que soulèvent la gestion des déchets et découvrir des pratiques circulaires que nous espérons voir se multiplier dans l’entreprise de demain.

Après avoir débattu de la place de l’économie circulaire dans le “monde d’après” et présenté les grandes tendances du secteur des déchets, nous avons fait appel à des partenaires pour illustrer “les 5R” de l’économie circulaire (refuser, réduire, réutiliser, recycler, rendre à la terre). Merci à nos partenaires d’Edeni, Reconcil, Upcycle et La Réserve des Arts pour leurs interventions inspirantes.

Nous espérons que vous êtes prêts à passer à l’action et sommes là pour vous accompagner dans vos démarches ! Découvrez notre service et toutes nos solutions de tri pour tous les déchets

Les 5 R du Zéro Déchet

Les 5 R du Zéro Déchet

Cinq fois R font zéro selon l’équation Zéro Déchet ! Vous n’êtes pas en bon en arithmétique? Ne vous inquiétez pas, Lemon Tri vous explique tout et vous propose de découvrir le pourquoi du comment de ces cinq commandements Zéro Déchet.

1- Refuser

Pourquoi ? Au cœur de la démarche Zéro Déchet : un refus. Celui de notre consommation excessive de produits à usages uniques. Pailles, sacs en plastique, couverts jetables : tous ces produis jetables, qui ont une durée de vie de quelques minutes, représentent une part très importante de nos déchets. Ils sont pour la plupart difficiles à recycler ou a revaloriser, et finissent à la décharge pour être enfouis ou incinérés. Refuser ces produits à usage unique est donc un premier pas réduire considérablement sa production de déchets.

Lemon Tri nos bonnes pratiques Zéro Déchet
Gourdes, sacs, couverts, contenants : nous faisons le maximum pour éviter les produits à usage unique chez Lemon Tri

Comment ? En adoptant de bon réflexes ! En effet, pour pouvoir se passer de ces produits et emballages à usage unique, il faut s’équiper et trouver des alternatives. Ainsi, faire ses courses en vrac permet premièrement d’éviter les emballages alimentaires. Ensuite, s’équiper d’une gourde, d’un sac réutilisable ou penser à apporter ses propres contenants et ses couverts est un bon moyen pour ne pas produire de déchets superflus.

2- Réduire

Pourquoi ? Dans un second temps, le mouvement Zéro Déchet propose de se concentrer sur l’essentiel, afin de réduire notre consommation et donc de réduire notre production de déchets à la source. En effet, un français jette en moyenne par an 354 kilogrammes de déchets dans sa poubelle. Et c’est sans compter les 13,8 tonnes de déchets « indirects » engendrés chaque année et par habitant l’industrie textile, alimentaire, pharmaceutique ou encore automobile pour produire nos biens de consommation.

COOP de Pantin Zéro Déchet Lemon Tri
Une fois par mois, Lemon Tri accueille la COOP de Pantin, une épicerie bio collborative pour acheter l'essentiel en vrac

 

Comment ?  En se posant les bonnes questions : Est-ce-que j’ai vraiment besoin de ce produit ? Est-ce qu’il va durer longtemps ? Combien de fois vais-je m’en servir ? L’idée est d’aller à l’essentiel, et de privilégier d’autres formes de consommation comme le troc ou le prêt et en évitant les lieux de très forte consommation comme les centres commerciaux ou les hypermarchés. 

3- Réutiliser

Pourquoi ? La durée de vie de nos vêtements, meubles, véhicules est de plus en plus courte. Alors même que les pressions qu’exerce notre consommation sur les ressources de la planète sont de plus en fortes. Favoriser le réemploi permet d’allonger la durée de vie de ces biens et de rendre nos modes de consommation plus durables.

 

Réemploi Palettes Zéro Déchet
Chez Lemon Tri, nous sommes passés pro dans l'art de la récup' pour aménager nos locaux

Comment ? Il s’agit de réutiliser ce que nous avons déjà dans nos placards : un bocal de sauce tomate devient un contenant pour faire ses courses en vrac, de vieux tee-shirts deviennent des torchons etc. Mais cette règle s’applique également à nos achats : acheter ses vêtements, son vélo ou ses meubles seconde main c’est donner une seconde vie à de potentiels déchets !

4- Recycler

Pourquoi ? Il est essentiel de veiller au recyclage et à la revalorisation de nos déchets. Trier ses déchets, c’est contribuer à la bonne gestion de la fin de vie de nos déchets, qui sont aussi des ressources. De plus, privilégier le recyclage en circuits courts et fermés est également plus vertueux.

Recycler au bureau pour atteindre le Zéro Déchet avec Lemon Tri
Notre mission est d'améliorer les taux de recyclage en dehors de la maison

Comment ? En préférant les emballages recyclables et en les recyclant systématiquement. À la maison, cela implique de bien se renseigner sur les consignes de tri à respecter. Et dès que le bac jaune n’est plus à portée de main, des solutions existent pour recycler en dehors de la maison. Lemon Tri propose ainsi des solutions de tri innovantes adaptées à de nombreuses situations pour vous permettre de recycler au bureau, lors de vos déplacements ou événements. Bouteilles, gobelets, mégots, cartouches d’encre… A chaque déchet son cycle de revalorisation 100% France et 100% matière. 

5- Redonner à la terre

Pourquoi ? Comme le dit Stéphane Martinez, pionnier de la valorisation des déchets organiques et créateur de Moulinot : « Tout ce qui vient de la terre doit y retourner ! »  Car aujourd’hui, en l’absence d’un tri spécifique et d’une collecte sélective, les bio-déchets sont mélangés avec les ordures ménagères et systématiquement incinérés ou enfouis. Alors que nos sols s’appauvrissent, le compostage est un moyen efficace d’enrichir les jardins et terres agricoles en nutriments.

Lombircompost Zéro Déchet Lemon Tri
Chez Lemon Tri, tous nos déchets organiques viennent nourrir notre lombricompost

Comment ? Plusieurs solutions peuvent être adoptées en fonction des moyens de chacun. Pour ceux qui ont un jardin ou qui le peuvent dans leur immeuble, installer un composteur ou lombricompost permet de revaloriser les bio-déchets aisément. Si la place manque, une autre solution est de conserver ses épluchures de fruits et légumes au congélateur dans un sac, et de les apporter toutes les semaines dans un point de collecte près de chez soi, référencé sur  biodéchets.org. Au bureau, les biodéchets de votre cantine peuvent être collectés par Lemon Tri qui collabore avec Moulinot pour leur revalorisation. 

Ils font confiance à Lemon tri